Multi-sites : les 6 erreurs les plus courantes à éviter

Vous êtes nombreux à projeter d’investir dans un outil de gestion de contenu nativement multi-sites dans le but de gérer plusieurs sites à la fois au sein d’une seule plateforme d’administration.

Petit récapitulatif des erreurs les plus fréquentes à éviter dans le cadre d'un projet multi-sites.

 

1.  Lancer le projet à la hâte sans réflexion préalable et analyse des besoins de l’organisme

Votre projet ainsi que votre stratégie de communication numérique doivent être clairement définis avant de sauter le pas. Prenez donc le temps de réfléchir à vos besoins et enjeux métiers plutôt que de vous focaliser sur un outil en particulier. Phase cruciale du projet, l'identification des besoins et des objectifs est malheureusement trop souvent négligée.

 

2.  Ne pas impliquer toutes les parties prenantes au projet

Il vous faut fédérer toutes les parties prenantes au projet, qu'il s'agisse des équipes informatiques, de la direction informatique, des contributeurs ou des utilisateurs finaux.

La constitution de groupes de travail est fondamentale pour définir, affiner le projet, et dresser un périmètre fonctionnel clair et précis de la solution recherchée.

 

3.  Négligez les attentes et besoins des utilisateurs finaux

Les utilisateurs finaux pourront-ils pleinement exploiter la solution retenue? Il est important de faire remonter en amont les besoins et les attentes des utilisateurs finaux afin de lister puis prioriser vos objectifs.

 

4.  Ne pas délimiter un périmètre fonctionnel réaliste

Établissez un cahier des charges clair et précis, listez les briques opérationnelles et les fonctionnalités indispensables à votre projet.

Pour une meilleure compréhension avec votre prestataire et pour éviter les fuites budgétaires, différenciez clairement les fonctionnalités "nice to have" et les fonctionnalités "must have".

 

5.  Déployer une « usine à gaz »

Un des principaux écueils des projets web est généralement d'adopter une solution populaire à laquelle vienne se greffer une multitude de modules additionnels.

Les risques dans ce cas sont multiples : sur-chargement de la plateforme, risques d'incompatibilités, performances limitées, perte de temps et de cohérence avec le système d'information...

 

6.   Omettre les problématiques clés du multi-sites

Posez-vous  les bonnes questions pour sélectionner le CMS le plus adapté à vos besoins . Partage de contenu multi-sites, gestion du multilinguisme, gestion des noms de domaine ou encore personnalisation graphique, ce sont tout autant de critères à surveiller rigoureusement avant de vous lancer.

 

 Retrouver les 7 règles d'or pour réussir votre projet multi-sites dans notre livre blanc.
Télécharger gratuitement dès maintenant